Menu

Derniers billets

Esther 4.1
La première fois, celle du regard, au moment de partir, elle m’avait demandé si ça m’ennuyait. Elle revint ensuite une autre fois, puis encore [...]
130317
Rêves et serments contiennent les jours, leur suite fugace et longue, ils leur forment une armature, bornée et sûre. Enclos y déchoit le présent, entre [...]
Esther _ Prologue
Elle ne bouge plus. Bras ballants, la jambe gauche repliée sous la cuisse droite si bien qu’il penche un peu, son corps, légèrement affaissé, repose échoué [...]
Anh Mat en résidence : sommaire
Mahigan Lepage, explosent les villes d’asie
À la porte des villes nombres, le voyageur doit laisser ses armes. Quand j’ai dit à une amie que j’allais visiter des mégapoles pour un projet de [...]
Esther 3.3
Mais ça ne va pas. Je ne suis pas là pour ça, accélérer brusquement, embrayer sur n’importe quoi dans une brusque embardée au prétexte de je ne sais [...]
Esther 3.2
J’ai longtemps essayé de m’expliquer ce regard bleu-noir. Il était rare et naissait, je crois, de certaines luminosités ou circonstances [...]
Nila Kazar : Réécrire, coécrire, écrire pour
Texte repris dans le cadre de la dissémination « Le travail invisible » organisée par la webassociation des auteurs. (Voir note d’intention). Présentation [...]
Esther 3.1
Quand je suis rentrée le soir, Esther était partie. Dans le bus qui me ramenait chez moi, alors que je m’assoupissais, fréquente transition entre le rythme [...]
Esther 2.4
J’ai continué à parler pour y échapper, pour ne pas me demander si elle serait là ou pas à mon retour, ou pour essayer de savoir, ou pour me préparer [...]
Sarments
Esther 2.3
Je sens sa curiosité dépitée, sa déception qui grandit, le disputant à l’agacement, pendant que j’entame des bouts de phrases qui bifurquent en [...]
Esther 2.2
Je ne sais plus trop quand Esther est arrivée, mais je me souviens de la première fois où je l’ai vue. C’était la nuit. Elle formait un petit tas noir dans [...]
250117
J’ai laissé dehors le soir jaune et gris, les talons qui claquent sur l’asphalte, l’air qui pince. Dedans, l’obscur et [...]
Esther 2.1
Il m’avait entraînée dans la nuit sur un ordre bref, « Marchons. » Je lui avais emboîté le pas par automatisme, sans me demander quelles étaient ses [...]

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer