Menu

Derniers billets

IMGP2680-002
Sarments 20 – 22
XX Tu te dres­ses, minus­cule et nue – orbi­tes et ron­des élé­men­tai­res s’inversent entraî­nant le pivot du regard – tu te dres­ses, minus­cule et nue, [...]
Sarment18
Sarments 18 – 19
XVIII Au large croi­sent les navi­res – court dans leurs silla­ges l’éphémère pro­longé – au large croi­sent les navi­res leur rou­lis d’équinoxes [...]
tumblr_o5ah2ldal01vpu8c2o1_1280
Quelques Nuits debout et autres insom­nies
#NuitDebout… Pour les amants de la nuit que nous som­mes, le sym­bole est trop beau ; et pour les amants de la lan­gue que nous som­mes, le sym­bole [...]
$post_id = get_the_ID(); ?>
b-290
André Rougier : dérou­tes et avè­ne­ments
Proche est le terme, puisqu’à tes côtés la nuit des marécages guette, arrachant au visage soupçonné la clé des bans, l’enclos piétiné, les crinières baies, [...]
Photo_Justin Brown, SD Rail Yard
Passages
La gare est parfaitement déserte. Pas un chat, pas un bruit hormis l’imperceptible grésillement des néons qui illuminent férocement le hall vide et le [...]
tumblr_o5kvytnH0m1vpu8c2o1_1280
Georges Darien, La Belle France
Texte repris dans le cadre de la dis­sé­mi­na­tion « Irrévérence » orga­ni­sée par la webas­so­cia­tion des auteurs. [...]
C8Omnzx
Sarments 16 – 17
XVI Tu accueilles l’effacement – trois traits esquis­sent toute har­mo­nie – tu accueilles l’effacement comme l’on rend les armes pour déjouer tes piè­ges [...]
SarmentsXIV
Sarments 14 – 15
XIV Lentement glis­sent les dis­cours – la parure à façon s’alourdit, avec un sou­pir d’aise se quitte – len­te­ment glis­sent les dis­cours et [...]
Répertoire urbain : trot­toir
Farandole incon­grue de sucre en car­rés sur les trot­toirs, minia­ture de moins exac­tes construc­tions… jusqu’à la pluie et son sirop #cli­ché — [...]
Sarments8
Sarments 12 – 13
XII Lors se brouillent les char­mes feints – qui chante le chant de la lumière réfrac­tée ? – lors se brouillent les char­mes feints et sèment aux [...]
$post_id = get_the_ID(); ?>
Pour Francis Royo…
CP63 – 3 JUIN 2015 dans ce pur éclat de silence qui travaille au-delà de la douleur sans mots sans armes nous rompons notre pain (Francis Royo, [...]
$post_id = get_the_ID(); ?>
arton845
Joachim Séné, Fragments, chu­tes et consé­quen­ces : Nuits
Une nuit qui n’existe pas encore, dont on sait la venue, pas la prochaine nuit, non, une nuit future, hypothétique seulement, un espoir de nuit, un désir [...]
Vague©P.Gillard_02
Sarments 10 – 11
(Modification le 2 avril : nou­velle stro­phe XI ; l’ancienne devient stro­phe XII) X La voix s’échoue à d’autres pla­ges – on se livre [...]

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer