Menu

110217

11 février 2017 - Hapax et archives

Ces moments où j’ouvre les yeux ouverts. Toute chose pèse son poids exact. Ne le pèsera plus. C’est net, presque brusque – mais non, juste un tour de passe-passe, la disparition affermie. La mort n’y fait pas peur. La juste place ne dépasse pas le juste moment. C’est satisfaisant, comme un travail bien fait, fiable. Le moment d’après. C’était, ce n’est plus. Comme si ça n’avait jamais existé. Sans scorie. Sans trouble. Tout est rentré dans l’ordre.

Comme si d’être juste, l’on n’était plus. L’existence absolue des objets. Lisse.

Moment clos sur lui-même. Moment parfait. Autiste. Évidem/ment, tu n’y es pas.

Précédent

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer