Menu

170917

17 septembre 2017 - Hapax et archives
170917

Les envols ont déserté, ne laissant à leur sillage que quelques plumes éparses dans la migration du chant. Le ciel s’appesantit, la mécanique des jours actionne sans grâce les gestes. Ta main s’est refermée, ton poing crispé. Le temps passe au loin, inerte.

Remue la cendre. Tisonne et tisonne encore, aussi longtemps qu’il le faudra, tisonne, et n’accuse pas un labeur ingrat. Car le souffle t’est confié.

Nul n’endossera ta tâche.

Illustration : Wilfredo Lam, La Réunion, 1945.

Précédent
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer