Menu

Bouts-sans-rime #2

29 novembre 2012 - Poèmes
Bouts-sans-rime #2

Accentuer l’absence pour séduire le fantôme et y prendre forme comme on perd pied : en précipité.
Hantise dressée dans le jour indifférent, qu’elle s’y fonde et distingue – parée pour les mécomptes.

Suivant
Précédent
Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer