Menu

Bouts-sans-rime #3

23 décembre 2012 - Poèmes
Bouts-sans-rime #3

Fine pellicule de givre, visage en feu de la piqûre du froid saisissant.
L’hiver nous cerne, et ses nuits longues,
nous éprouve et c’est comme
si grandissait l’espace du dedans
tandis  que ses doigts gelés nous donne forme nette,
dressés contre le ciel
dans le monde.

Fusion.

Suivant
Précédent
Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer