Menu

Empreintes _ Pauline #7

1 janvier 2014 - Empreintes
Empreintes _ Pauline #7

Récit à quatre mains, avec Claire P.

— T’es sûre que tu ne veux pas que je te raccompagne jusqu’à ta porte ?
— Non, non, ma chérie, ne t’embête pas. C’est l’enfer pour se garer, répond sa mère en sortant de la voiture.

Josiane se penche pour embrasser sa fille et ferme la portière. Pauline redémarre après un dernier signe à sa mère qui s’engouffre dans son immeuble, tout en allumant la radio.

La voix de la Callas, reconnaissable entre toutes, remplit l’habitacle et émeut soudain Pauline. Elle avait beaucoup apprécié la pièce tirée de sa vie qu’ils avaient vue quelques années auparavant, avec Hervé. À ce souvenir, elle sourit. Elle avait été fascinée par le destin de la diva, mais ne s’était pas identifiée à elle au-delà du spectacle. Comment aurait-elle vécu de telles passions, si destructrices ? La gloire de Maria Callas, malgré tout son éclat, lui semblait bien cher payée, illusoire. Elle s’était alors sentie confortée dans ses choix.

Un klaxon retentit, Pauline jette un rapide coup d’œil au rétroviseur. Où est Hervé ? Il lui manque. Maxime au handball, Benjamin déjà rentré, et elle à se débattre dans les embouteillages. C’est ça, son rêve ? Pauline déboîte et prend la première à gauche. Un regret poignant la saisit. De nouveau, l’été en Bretagne… Qu’a-t-elle donc perdu ? Pauline s’égare. Il y avait le vent, la mer, le bruit des vagues aussi… puis la rencontre avec Hervé à la pointe de la Plouha, comme un feu de joie. Il fait chaud, elle étouffe. Elle baisse la vitre pour se donner un peu d’air, et aperçoit subitement le porche en pierre de La Salpêtrière.

« Mon Dieu, qu’est-ce que je fais ici ? »

Suivant
Précédent

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer