Menu

Laine I

3 février 2013 - Hapax et archives, Matières à répétition
Laine I

Couverture ©bigi

Voici l’autre paysage d’hiver,
aux semblables mollesses vallonnées,
tapi sous une couverture infiniment
moelleuse à l’œil
et pareillement trompeuse
– vous délivre piqûre rêche au lieu de brûlure froide.

S’y produisent glissades et avalanches,
plus ou moins soyeuses
plus ou moins dramatiques
(catastrophe glacée)
qui troublent des lieux la silencieuse paix

– s’il se trouve qui l’entende.

L’horizon est bien moins vaste ;
pourtant, ici aussi, à un massif succède un autre,
au-delà,
et fournit un imprenable point de vue
sur le couchant – selon ses teintes.

Puis plus loin encore ,
comme empilement de rocs,
hostiles et nus,
les piles de livres anguleux
– proches à les toucher, croit-on,
mais il fait froid,
ce qui démultiplie les distances.

On penserait la montagne apprivoisée
dans l’exiguïté de la chambre…

Mais non, vraiment, c’est trop étroit,
manquent les vastes perspectives.
Sans le grand frisson,
on dirait plutôt d’un jouet,
valant à peine le bateau en bouteille.

En enfance, le lit devenait navire
refuge mouvant
au cœur de l’amère plaine.

Puis la lumière non plus
n’a rien à voir avec l’éclat des cimes,
presque chiche au contraire,
mais douce, noyant les couleurs
dans l’eau verte au creux du songe.

L’autre paysage d’hiver,
humble et si connu,
sur un lit une couverture,
soi dessous,
à l’intérieur de l’hiver,
bien au chaud,
entre les livres et le rêve
– si loin, aussi, de ville
glaciale et sèche,
autour !

Laine ©Nev

Suivant
Précédent

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer