Menu

Les heures mauves #4

10 mai 2018 - Poèmes
Les heures mauves #4

IV

Scintillements rose jaune bleu
gamme pourpre et absinthe
s’ébattent mais n’animent plus
la surface lisse du monde,
ils glissent vifs et sans mystère et
le courant ne t’emporte ni délaisse.

Tu as su pourtant faire corps
d’étincelles et de regards, électrique,
puissante de moindre ivresse ou
bercée de beauté discrète et calme.

Tu as su, sais trop peut-être d’ores,
pour te mouiller au flot qui glisse.
Flammèche à tes tempes, flammèches à ton cœur,
flammèches te frôlent et te caressent
sans feu de joie, ignifugée,
mèches de pensées et silence à tes lèvres.

Illustration : d’après une photo de Naveen Prajapat.

Suivant
Précédent
Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer