H_X_Lemonnier : #Infinitif Salves

Texte repris dans le cadre de la dis­sé­mi­na­tion poé­tique pro­po­sée par la web asso­cia­tion des auteurs. (Voir ma note d’intention.)

Présentation

Blog de l’auteur, H_X_Lemonnier : eradadire.wordpress.com.

« Infinitif Salve» consti­tue une « série twit­tée » : les vers, des phrases infi­ni­tives, twit­tés un à un, finissent par consti­tuer une salve. Ce pro­jet se double d’une tra­duc­tion col­la­bo­ra­tive . Les deux pre­mières salves ont ainsi été tra­duites en ita­lien (que j’ai le regret de ne par­ler ni entendre).

Salve 11

Accélérer l’emprise en cou­rant seul.
Danser loin des foules réunies et pliées.
Poursuivre encore du temps.
Survivre à la recherche.
Annoncer l’épreuve reine. Détacher.
Prendre un recul pour offrande.
Apercevoir l’ennui, se désen­tendre.
À part se voir. Souffler, comme du vent.
Accompagner ses pas écou­ter.
Suffire d’autres envies, les appor­ter.
Réfléchir aux yeux pres­sés.
Attendrir sans mou­voir.
Plier ensemble nos idées jeunes.

Source : http://eradadire.wordpress.com/2013/02/22/infinitif-salve-14/

Salve 14

Suspendre le temps d’un vol la méca­nique déchue de l’éternel à faire.
Surprendre en soi des sons, jeux d’un temps congelé.
Offrir à ses espoirs les contes bario­lés, ratu­rés en cas­cade.
Dérober à l’envie de ne plus savoir rire.
Initier un retour en ces terres déli­cieuses faran­doles.
S’immiscer parce qu’enfin nous étions maîtres frêles, enfants seuls.
Démontrer piège en main qu’il eut fallu trom­per ces demains domi­nés.
Accroître l’épice sucrée de nos rires légen­daires.
Embraser l’univers fou d’un regard magi­cien.
Détrôner sans reproche.
Cabosser les secrets, écar­te­ler croyances.
Vivre de s’enivrer sans ces­ser d’y goûter.

Source : http://eradadire.wordpress.com/2013/02/07/infinitif-salve-11/

En lisant

Sur un rythme effréné, pas de pause, affluence de mots, figures de styles et images qui à peine sur­gis déjà se méta­mor­phosent…. Prise à par­tie directe. Prise sous la mitraille des infi­ni­tifs infi­ni­ment modu­lée : comme des impé­ra­tifs, d’autant plus incon­tour­nables de n’avoir pas à s’exclamer et d’être sans ori­gine, imper­son­nels – exi­gence du monde ou du poète, pro­fé­rée dans l’entre-deux ; car aussi constats et réso­lu­tions, ou sou­haits comme s’ils étaient déjà adve­nus – le sont-ils ? Temps trem­blé, entre ce qui est et sera.

Comme tremblent sens et sons, dans ce léger brouillage où l’un prend le pas sur l’autre pour mieux céder à son tour du ter­rain. Jeux d’esprit : jeux de sons, jeux de mots, dépla­ce­ments et inter­ver­sions, qui font glisser-achopper le vers sur la langue ; emportent d’un mou­ve­ment vif, puis déroutent et retiennent dans les replis du sens tenace et miroi­tant. Poésie virtuose.

3 réponses à “H_X_Lemonnier : #Infinitif Salves”

  1. […] Texte repris dans le cadre de la dis­sé­mi­na­tion poé­tique pro­po­sée par la web asso­cia­tion des auteurs. (Voir ma note d’intention.) Présentation Blog de l’auteur, H_X_Lemonnier : eradadire.wordpress.c… […]

  2. […] Texte repris dans le cadre de la dis­sé­mi­na­tion poé­tique pro­po­sée par la web asso­cia­tion des auteurs. (Voir ma note d’intention.) Présentation Blog de l’auteur, H_X_Lemonnier : eradadire.wordpress.c… […]

  3. H_X_Lemonnier dit :

    J’étais cer­tain de vous avoir remer­ciée, ici-même, pour votre geste de dis­sé­mi­na­tion envers mes Salves #Infinitif. Veuillez m’excuser de ne pas l’avoir fait plus tôt, je ne m’explique pas cet oubli… Je trouve votre note d’analyse remar­quable et tou­chante, juste et vision­naire, encou­ra­geante sur­tout dans un moment de doute sur l’écriture numé­rique. Mais tout ceci est donc la preuve que Twitter peut être unique dans les rela­tions qui s’y nouent comme nulle part ailleurs. Merci tou­jours.
    H.

Laisser un commentaire