Menu

Sarments 12-13

2 avril 2016 - Sarments
Sarments 12-13

 

XII

Lors se brouillent les charmes feints
– qui chante le chant de la lumière réfractée ? –
lors se brouillent les charmes feints
et sèment aux quatre vents
la mue de tes espoirs
sourds ourlés de l’écume
où s’abouche l’exil
à la paix du Léthé.

XIII

Ne restent que sable et soleil,
– tel aveugle le mutisme du deuil au sein de la parole –
ne restent que sable et soleil,
ton écoute pensive :
la barque chavirée
effleurée par les vagues
rend le son caverneux
d’une plate ordalie.

(Remarque : strophe XII anciennement strophe XI)

Suivant
Précédent
Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer