Menu

Sarments 14-15

14 avril 2016 - Sarments
Sarments 14-15

XIV

Lentement glissent les discours
– la parure à façon s’alourdit, avec un soupir d’aise se quitte –
lentement glissent les discours
et tombent à tes pieds,
infidèle dépouille
dont tu ne prélèves qu’une
ou deux pierres précieuses
au secret de ton cœur.

XV

Et le silence te caresse
– certaines saisons ne germent qu’inconnues –
et le silence te caresse
redéployant le monde
alentour qui entraîne
dans sa valse insensible
ce qui en toi se tait
fervent dans le retrait.

Image à la une : à partir de « Ridge and Furrow », CropShot, CC-BY-NC 2.0

Suivant
Précédent
Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer