Achéloos

Les jours, leurs mille ruisseaux, ont fini de laver comme à grande eau paysage et horizons, le monde paraît de patine neuve. Machinalement ou plus secrètement encore, les doigts parcourent traces et marques, à l’aveugle reconnaissent le contour de quelque continent d’épiphanies et de naufrages, mouvant du temps qui l’emporte et préserve. Malgré tout, malgré…

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer