291017

Comme l’eau qui dort, sourires sereins et parole en paix, gestes doux et pensée grande à la saisie du jour, de ce qui bouge et vit dans son indifférence et la nôtre, comme glisser dans l’eau la fendre s’y fondre, marcher le temps et le monde avec l’élégance du regard détourné, du secret tu, dans…

Esther 2.3

Je sens sa curiosité dépitée, sa déception qui grandit, le disputant à l’agacement, pendant que j’entame des bouts de phrases qui bifurquent en digressions inachevées sur l’insomnie, sur la nuit, puis restent en suspens. Il me relance une dernière fois, mais cette fois-ci, je ne me trouble pas, « Patience, ça viendra. » lui dis-je en souriant, ironiquement…

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer