La ville et lui 6/7 (Anh Mat)

Et puis la ville m’adresse amicalement la parole. Je ne comprends pas, cherche à répondre, sans savoir comment commencer ma phrase. Aucun pronom à incarner. Je suis ici dépossédé du pouvoir de dire Je. Je tremble comme un nouveau-né. Réponds avec les mains, les yeux, langue de gestes gauches et sourires gênés. Je cherche mes…

La ville et lui 5/7 (Anh Mat)

La pluie se fait attendre. Le linge laissé dehors, personne ne semble s’en soucier. Ce n’est peut-être qu’une fausse alerte. Souvent l’orage passe à côté. Je sens pourtant son odeur humide se mélanger à l’haleine de la rue, ses relents d’essence, d’ordures jetées par terre, offrande de déchets aux rats dont les queues disparaissent dans…

La ville et lui 4/7 (Anh Mat)

Chambre à l’heure, sans fenêtre, dégâts des eaux inclus. La douche fuit. Supplice des gouttes d’eau qui résonnent dans le noir. Dans la corbeille des mouchoirs froissés recouvrent la capote de l’heure précédente. Je tente de m’assoupir sur le drap humide, baigne avec dégoût dans la sueur d’une dernière étreinte. J’attends le bout d’un jour…

La ville et lui 2/7 (Anh Mat)

Je pars avec l’espoir de ressusciter dans une autre langue, étranger à moi-même. Mais je demeure sans illusion. Une langue étrangère m’accueillera comme n’importe quel immigré : sans égard, sans répit. Quel que soit le pays, je ne serai jamais chez moi. L’ailleurs n’est pas si loin, à douze heures trente de vol et deux…

La ville et lui 1/7 (Anh Mat)

La sonnerie du réveille-matin pénètre dans le rêve. J’ouvre les yeux, la conscience encore lourde d’étrangetés. Dormi deux heures. Appelons ça une sieste nocturne. C’est tôt. Juste avant la lumière. Jour et nuit se confondent. Aube dans le noir. Nuit déjà trop claire pour être encore la nuit. Bruit de camion benne. Montée en régime…

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer