Entretien avec André Rougier : destins et « liberté de l’intrus »

J’aimerais m’attarder maintenant sur une lecture plus personnelle, me perdre les zones d’ombre (ou d’éblouissement ?) qui sourdent de ta poésie et feindre un instant de pouvoir en pénétrer le mystère. L’un des recueils que tu es en train de constituer s’intitule Brève Autopsie des secrets – tout un programme. Ce titre m’a fait prendre conscience…

151016

À Anh Mat L’écriture. Comme une voix dans votre tête, un feu follet perché sur votre épaule, une arrière-pensée en embuscade – dans le repli des pensées, au détour du rêve, dans le forclos du repos, un fantôme, une fumée. Hantise arpentant notre for antérieur. Ombre portée. Doppelgänger en doublure qui tient chaud dans l’angoisse. Inconnu anonyme…

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer