Sarments 8-9

VIII Parole, océan que sillonnent – si aux mêmes ténèbres tu plonges que les failles marines – parole océan que sillonnent les courants d’une histoire de chair et de mémoire très anciennes, et vaste à te porter secrète perle au front de l’oubli. IX Tu sais la carte, mais sais-tu – l’aveugle que peut-il être…

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer