Empreintes _ Augustin #1

Il pousse un grognement tout en repoussant la masse blanche des draps, qui glisse encore quand il se tortille pour essayer de se redresser dans son lit. À plusieurs reprises, il tente maladroitement de prendre appui sur ses coudes. Peine perdue. Il dérape et s’affaisse, sans force pour soutenir le grand corps maigre.

Photo_Justin Brown, SD Rail Yard

Passages

La gare est parfaitement déserte. Pas un chat, pas un bruit hormis l’imperceptible grésillement des néons qui illuminent férocement le hall vide et le ronronnement continu des escalators. Teintes neutres, gris et beigeasses des cloisons délimitant les divers espaces et du carrelage marbré, blanc malpropre des murs.

Empreintes _ Pauline #10

Avec Claire P., écrit à quatre mains. Pauline s’assied sur le sofa, son verre vide toujours entre les mains, et se met à réfléchir. Elle a beau tourner ça dans tous les sens, elle n’y comprend rien. Sa belle-mère est rentrée de l’hôpital depuis plus d’un mois, tout maintenant aurait dû rentrer dans l’ordre. Même si…

Empreintes _ Pauline #9

Avec Claire P., écrit à quatre mains. La plage est étrangement déserte. Seul le ressac de la mer anime le paysage, baigné par la lumière fixe et étale d’un soleil à son zénith. La réverbération est aveuglante. Éblouie, Pauline ferme les yeux. Quand elle les rouvre, la lumière se fait plus intense et sature progressivement l’espace,…

Empreintes _ Pauline #8

Avec Claire P., récit à quatre mains. « Benjamin, tu es rentré ? » En entendant sa femme, Hervé regarde machinalement l’heure. Pauline rentre tard. Il pensait la trouver en arrivant il y a une heure – pour une fois qu’il s’est libéré tôt. Il termine rapidement son mail, l’envoie sans le relire, se lève et sort de…

Empreintes _ Pauline #7

Récit à quatre mains, avec Claire P. — T’es sûre que tu ne veux pas que je te raccompagne jusqu’à ta porte ? — Non, non, ma chérie, ne t’embête pas. C’est l’enfer pour se garer, répond sa mère en sortant de la voiture. Josiane se penche pour embrasser sa fille et ferme la portière.…

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer