Les heures mauves #4

IV Scintillements rose jaune bleu gamme pourpre et absinthe s’ébattent mais n’animent plus la surface lisse du monde, ils glissent vifs et sans mystère et le courant ne t’emporte ni délaisse. Tu as su pourtant faire corps d’étincelles et de regards, électrique, puissante de moindre ivresse ou bercée de beauté discrète et calme. Tu as…

Esther 3.2

J’ai longtemps essayé de m’expliquer ce regard bleu-noir. Il était rare et naissait, je crois, de certaines luminosités ou circonstances particulières et obéissait sans doute à des lois précises, suivant quelque régularité au jeu fin et complexe. Passée une brève curiosité pour les mécanismes qui président à l’irisation des plumes, je ne fis pourtant jamais l’effort de…

Esther 3.1

Quand je suis rentrée le soir, Esther était partie. Dans le bus qui me ramenait chez moi, alors que je m’assoupissais, fréquente transition entre le rythme d’automate de la journée de travail et le temps à soi, au battement plus lent, dans ce demi-sommeil qui accuse la fatigue autant qu’il l’efface, j’ai repensé à Esther, à cette…

80816

Pour un regard. Un regard dévoré d’horizon. Sillonné de présages qui le traversent et scintillent, se perdent et rejoignent quelque insondable origine. Pour un regard. Un regard trempé d’eau forte. Acéré de l’éclat qui brille à l’entaille pure du diamant sans oubli. Parce que les paupières se ferment et qu’à leur courbure les extrêmes s’échangent. Parce…

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer