Menu

Tôle I

30 mai 2012 - Hapax et archives, Matières à répétition
Tôle I

03

C’est la ville en tôle pour travaux de réfection,
Paris aux mille palissades dressées rayées réglementaires
vert et gris, numéros matricules 6018 – 7040,
Ici, on rénove votre rue dans l’intérêt général,
ici, et ailleurs aussi, colonie vert-de-gris en rangs dressée
pour protéger passants du feu nourri du marteau-piqueur
et des sursauts de la chaussée terrassée.

Ça vibre frise dans le boucan,
avec les sirènes qui lancinent par là-dessus
ça clique clonque sous les gouttes de pluie
bzongue bzingle heurté par des gestes pressés.
Drôle de vacarme dans la musique de tôle grêle.

Puis rompez chantiers déplacez palissades
– excavation comblée, parfois rebâtie,
lissée à peine couturée visible sans danger –
et valse translation avant menuet derechef,
reprise en attaque pied droit, demi-coupé.
Les festons de tôle raides suivent cahin cahot
vibrotent étroit en dentelles de limaille
vert Bayeux et gris Volga.
La belle vieillit et rouille.

Passé le temps des cerises et barricades
restent rubalise et barriérage.

Quand d’un coup éclate
la vie en rose République.

Suivant
Précédent
Étiquettes : , , , , ,

Une réflexion sur “ Tôle I ”

Nilstilar

Mes palissades sur la route de l’école étaient plus franches. Brutes de matière ou criardes en couleurs elles disaient sans détour que la ville se transforme contre nature.
Les vôtres ont le vert comme faux-jeton.

Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Ce site utilise des cookies. Poursuivre votre navigation sans changer vos paramètres ou cliquer sur "Accepter" ci-dessous revient à accepter leur utilisation sur ce site.

Fermer